Défaite des féminines du NRXIII 46-38 à Tonneins dimanche 25 janvier 2015, une victoire volée

Publié le par NR 13

Défaite des féminines du NRXIII 46-38 à Tonneins dimanche 25 janvier 2015, une victoire volée

Un article sur la rencontre des féminines du Nantes Rugby XIII face à Tonneins sur leurs terres qui arrive un peu tard mais un match difficile à digérer pour les nantaises...et un article compliqué à écrire pour décrire au mieux, et avec du recul, le ton du match ! Bonne lecture !

Les féminines du Nantes Rugby XIII se déplaçaient à Tonneins dans le Lot-et-Garonne dimanche 25 janvier pour leur cinquième match du Championnat de France féminin (Division Nationale - Poule A). Un match difficile psychologiquement qui laissera un goût amer pour longtemps aux nantaises avec une défaite 46 à 38 suite à cause d'un arbitrage qui n'en mérite pas le nom.

Arrivées à 10 pour jouer à 9 en terre tonneinquaise après accord entre les deux clubs à leur arrivée, la responsable féminine Aurélie Alvernhe apprendra quelques minutes avant le match que celui-ci se jouera finalement à 7, ne laissant pas le temps à l’entraîneur d'établir une stratégie de jeu à 7. Elle apprendra également au même moment qu'il n'y aura pas d'arbitre officiel et qu'il sera remplacé par un des entraîneurs de Tonneins XIII.

Premières déconfitures. Les erreurs seront malheureusement nombreuses à s'enchaîner et coûteront la victoire aux féminines du Nantes Rugby XIII. Un match qui marquera pour longtemps l'esprit des nantaises.

Trois essais seront marqués par les tonneinquaises dès les cinq premières minutes du match, le premier sur l'aile droite face à une défense nantaise qui n'aura pas suffisamment glissé, les deux suivants sur l'aile gauche. Ce qui pourrait s'apparenter à une entame de match désastreuse des nantaises qui rappelle celle contre l'entente Albi - Saint Pierre de Trivisy, première de la poule contre qui elles avaient également joué à 7 en novembre dernier, ne reflète pas la réalité du jeu. Deux des trois essais seront en effet marqués alors que les actions tonneinquaises qui leur permettront d'aplatir dans l'en but feront suite à plusieurs en avants, fautes que l'arbitre reconnaîtra sur le terrain face à la capitaine nantaise Céline Sitthy, mais qu'il ne sifflera pas. Celle-ci demandera alors à changer d'arbitre. Malheureusement, son successeur, tout droit sorti des gradins, en tenue de ville, sans que personne du côté de Nantes ne sache s'il était bien qualifié pour endosser ce rôle, fera également de très nombreuses fautes d'arbitrage, ce qui poussera les nantaises à demander à un de leurs accompagnateurs de filmer le match.

Malgré ces 18 points encaissés dès les premières minutes et l'énervement des nantaises, elles ne baisseront pas les bras et, grâce à quelques belles actions tant en défense qu'en attaque, parviendront à faire une belle remontée au score passant devant les tonneinquaises à la fin de la première mi-temps.

La deuxième mi-temps sera du même acabit. Les erreurs d'arbitrage se succéderont : en avants non sanctionnés, en avants sifflés à tort, un plaquage en cathédrale discutable sanctionné par une pénalité... Une erreur d'arbitrage flagrante coûtera un nouvel essai aux nantaises. Sur une remise en jeu de Tonneins, le ballon rebondira et sortira du terrain. Alors que le règlement du championnat féminin de division nationale prévoit que, dans ce cas de figure, la balle soit redonnée à l'équipe adverse, l'arbitre rendra la balle à Tonneins malgré les plaintes de la capitaine et de la responsable féminine de Nantes, celles-ci insistant pour que le règlement soit consulté.

Cette remise en jeu par Tonneins à quelques mètres de l'en but nantais se concrétisera par un essai des lot-et-garonnaises, celles-ci profitant de la déstabilisation des nantaises face à autant d'injustice. Il sera suivi dans la foulée par deux autres essais dans les dernières minutes du match, coûtant ainsi la victoire aux nantaises démotivées avec un score final de 46 à 38 par deux essais d'écart.

Au-delà des erreurs d'arbitrage, l'attitude inacceptable de l'arbitre mérite d'être soulignée. Il refusera notamment à la capitaine nantaise tout au long du match son droit à lui parler, allant jusqu'à la menacer d'un carton jaune si elle persévérait, en s'exprimant avec un ton et des mots inappropriés.

Le club de Tonneins XIII reconnaîtra d'ailleurs à la fin du match que de nombreuses erreurs d'arbitrage ont été commises. La feuille de match ne sera même pas remplie par l'arbitre qui aura déjà quitté le stade, mais par le staff technique de Tonneins qui aura d'ailleurs compté les essais et transformations en lieu et place de l'arbitre. La capitaine Céline Sitthy refusera de la signer, les dirigeants du club ayant décidé de porter réclamation auprès de la fédération.

Score final : 46 à 38. 9 essais dont 5 transformés pour Tonneins, 7 essais dont 5 transformés pour Nantes.

Les nantaises ressortiront dégoûtées du match avec l'impression d'une victoire volée qui pourrait leur coûter leur place pour les phases finales qui se dérouleront en mai. Elles attendent de pied ferme le match retour à domicile le 29 mars prochain pour prendre leur revanche et gagner, elles, à la loyale.

Bien que ce match ne restera pas dans les annales par les actions de jeu qui auront été menées, il faut tout de même souligner la solidarité, le bel esprit d'équipe et la sportivité des nantaises qui perdureront jusqu'à la fin malgré l'environnement malsain dans lequel s'est déroulé le match, ainsi que la belle prestation d'Anzilati qui interceptera en défense une balle tonneinquaise. Par sa réactivité et sa rapidité, elle laissera sur le carreau les joueuses lot-et-garonnaises pour aller marquer un essai. Sa course s'achèvera malheureusement à quelques mètres de l'en but par un malaise dû à de l'hypoglycémie. La percée d'Anzi n'aura cependant pas été vaine et Morgane Mercier aplatira dans l'en-but quelques secondes après reprise du jeu.

L’équipe : Anzilati, Aurélie Alvernhe, Soizic Blot, Lilia Dubois, Fanny Le Reste, Marianne Maldonado, Morgane Mercier, Anaïs Renaud, Céline Sitthy, Rachel Williams

Entraîneur : Bernard Bonnimond
Soigneur et porteur d'eau : Guillaume Gobeled
Accompagnateur multitâche : Alexandre Bei
llevaire

Un grand merci à Alexandre et Guigui d'avoir encore une fois accompagné l'équipe en déplacement et pour leur présence et leur soutien.

Prochain match des féminines du Nantes Rugby XIII face à Pujols le 22 février à l'extérieur.

Prochain match du Nantes Rugby XIII : l'équipe masculine recevra Bègles samedi 14 février à 18 au Stade Lecointre. Ils auront à coeur de prendre leur revanche devant leur public après leur défaite 46 à 12 le 7 décembre dernier contre les girondins. On vous attend nombreux pour les encourager !

Publié dans seniors féminines, match

Commenter cet article